Torngat Metals

Strange Lake projet de terres rares.

Un atout stratégique nord-américain.

L’électrification et une économie à faible émission de carbone. Notre priorité est de fournir les marchés mondiaux avec des terres rares séparées durables, traçables, sécurisées et compétitives, indispensables pour lutter contre le changement climatique. Le projet traitera des pénuries critiques attendues pour les terres rares, nécessaires pour approvisionner les fabricants d’aimants permanents, qui sont utilisés dans les véhicules électriques, les moteurs éoliens et une gamme de technologies de pointe qui sont essentielles pour un changement à faible émission de carbone.

Trois composants.

Proposition pour un projet réussi.

1. Site d’exploitation minière et de concentration

  • Mine et usine de concentration (enrichissement) situées à Nunavik, Québec, Canada, à 235 km au nord-est de Schefferville et à 170 km à l’ouest de la côte du Labrador
  • Mine à ciel ouvert avec une conception innovante, peu coûteuse, à faible impact et traitant toute l’année

2. Route d’accès saisonnière

  • Une route d’accès saisonnière de 170 km jusqu’à la côte du Labrador, permettant le transport de concentré par navire jusqu’à la raffinerie

3. Raffinerie

  • Séparation de terres rares de haute pureté dans une nouvelle installation de traitement dans le sud du Québec

Notre investisseur de base, Cerberus Capital, nous permet de faire avancer l'exécution du projet.

Cerberus Capital, un pionnier de l’investissement alternatif avec environ 60 milliards de dollars d’actifs, est notre investisseur principal.

Le soutien de Cerberus de 50 millions de dollars, soit le plus grand investissement unique dans les terres rares au Canada, est accompagné d’un horizon à long terme, nous permettant de faire avancer nos initiatives dans tous les aspects du projet.

Des études de pré-faisabilité et de faisabilité ont été financées, des initiatives majeures sont actuellement en cours.

  • Effectuer des tests pilotes à grande échelle afin de réaliser des avancées révolutionnaires dans l’industrie. L’objectif est de développer de nouveaux processus très efficaces pour la production d’oxydes de terres rares séparées.
  • Une étude de préfaisabilité sera réalisée d’ici 2024, avec des améliorations majeures du projet, des coûts d’investissement et d’exploitation optimisés, suivie de la réalisation d’une étude de faisabilité bancaire.
  • Nous nous engageons à la participation et à la collaboration avec les populations locales, ainsi qu’à la recherche de partenariats potentiels.
  • Nous nous engageons également à suivre rigoureusement le processus d’évaluation environnementale.

L'exploitation minière 4.0 et l'industrie 4.0

Pour un leadership mondial.

Torngat Metals étudie les dernières innovations en matière de numérisation pour construire des opérations de pointe. Nous sommes en mesure de tirer parti de ces technologies pour devenir l’un des opérateurs les moins coûteux de l’industrie mondiale des terres rares.

Nous croyons que notre vision et notre projet peuvent agir comme un catalyseur pour que l’est du Canada et l’Amérique du Nord comblent l’écart et deviennent un centre de traitement stratégique et vital pour les terres rares.

Imaginez une chaîne d'approvisionnement en terres rares québécoise et nord-américaine.

Ensemble, nous pouvons combler les lacunes

Torngat Metals Nous visons à être une mine et une usine de concentration compétitives en termes de coûts et durables, fournisseur à long terme d’oxydes de terres rares séparés, première étape nécessaire pour construire une chaîne d’approvisionnement traçable et sécurisée.
Remplir le vide – potentiel au Québec La pénurie critique d’approvisionnement en métaux des terres rares en Amérique du Nord doit être traitée avec les dernières technologies, un capital humain de classe mondiale, les normes environnementales les plus élevées et à faible teneur en carbone, ainsi qu’une structure de coûts compétitive.

Potentiel futur
Une industrie canadienne de terres rares créera des opportunités d’investissement pour la production nord-américaine d’alliages magnétiques et d’aimants permanents.

Déjà établie en Amérique du Nord
Une capacité robuste et en expansion pour fournir des moteurs et d’autres produits bas carbone existe déjà en Amérique du Nord, soutenant une forte demande pour des fournisseurs locaux d’alliages magnétiques et d’aimants permanents.